Pierre Bouchard-Une Vie

peche
Accueil Remonter

 

  get flash swf player

Le paradis sur terre....

horizontal rule

Le Club de pêche d’Amos.

Papa en a été des fondateurs en 1938, à cause des ses influences politiques avec l’Union Nationale.

Situé au mille 52 (i.e. à 52 milles au nord de Mont-Laurier sur la route 117) maintenant au km 302 sur la même route.

· Août 1948:

Première visite au club de pêche pour ramer papa et maman. Les chevaux dans l’étable près de la route servent à transporter les provisions, pas les enfants; les humains marchent; ça fait un bon 5 milles (8 kms) en montant et on traverse un marais; les moustiques abondent. A l’époque aucun autre moteur n’est toléré que celui du guide. Il faut ramer papa et ses invités. Celui-ci répète : Ne rames pas avec le cou!! De temps à autre, il nous laisse pêcher mais ce n'est pas facile de ferrer la truite en ramant….

· 1949: réveil à l’ère atomique:

La Russie a la Bombe! La hantise de l’ère atomique commence. Je n’ai commencé à relaxer qu’au début des années 80 à ce sujet. Longues planifications sur ce que je ferais s‘il y avait alerte à la bombe. Le plus souvent je me retrouvais au camp de pêche du Lac Tudhope, mais la période d 'avertissement est passée au cours des ans de 10 heures à 30 minutes, alors la survie devenait très aléatoire mais j’ai toujours voulu y croire.

· mai 1972:

Je deviens membre du Club. Papa devient membre honoraire à vie. Lac Tudhope devient Aimbeault.  Jamais su qui était cet Aimbeault….Je pratique la pêche à la traîne surtout en juillet parce qu'il n'y a personne. C'est plus difficile mais quelle paix…la sainte paix.

· Mai 1993 :

Démission du Club car les exigences du ministère m’empêchent de plus en plus de pêcher quand je le désire, soit durant le mois de juillet.

Mes meilleurs souvenirs :

● Les journées à ramer papa; je n'ai jamais été aussi proche de lui que durant ces moments.

· Les petits lacs Avro, Bergin avec le guide, monsieur Campbell.

· Les journées entières à cogiter autant que pëcher.

· Les bons repas et le ciel étoilé après l'extinction de la génératrice

· Maman qui prend des gants de caoutchouc pour empâter sa ligne mais qui prend du poisson quand nous sommes en panne sèche....

· Les voyages avec mon frère Yves surtout après 1980 où il me montre à pêcher et à vider le poisson.

· Les précautions prises pour ne pas dévoiler nos fosses aux gens qui ne sont pas du club (relever notre ligne sur les battures que nous connaissons).

· David Landyte un ami de Japan Airlines qui tombe à l’eau en ayant une touche.

.

 

Yves et monsieur Campbell en route pour le lac Bergin